samedi 12 novembre

le 10 tourcoing et le 11 bruxelles par BenQ

Salut la gang !

Attachez vos tuques, c’est long !

(rédaction samedi soir… ou plutôt dimanche matin)
Il est tard et je devrai peut-être aller me coucher après une nouvelle soirée alcoolisée, mais j’ai pas envie de dormir avant de vous avoir raconté ces merveilleuses soirées que je viens de passer…

Le pack Tourcoing + Bruxelles, c’était quelque chose…

Cédric (pilote de choc), Bruno (notre cher président des Cousins Fringants) et Baptiste (compagnon de boisson) sont passé me récupérer dans mon trou paumé en fin de journée ce jeudi après-midi. Tout c’est passé pas trop mal jusqu’à Lille où on a bien cru qu’on n’arriverait jamais au show… Du moins on pensait louper Dumas, c’était pas si pire… Finalement, on est arrivé dans les temps et on a même pas retrouvé le plus belge des Cousins : Yayé le chandailler à six branches. Le chanceux ! Il venait de croiser Dom dans la rue quelques minutes avant ! Dom lui a demandé s’il avait des chansons qu’il souhaitait entendre et notre cher Yayé a demandé « le shack à Hector » et « Maurice au bistro ».

Vu la queue qu’il y avait devant l’entrée de la salle, et en bons Cousins qui se respectent, nous sommes allés boire une bière avant le concert, pendant que Caro faisait tout ce qu’elle pouvait pour nous rejoindre. Apparemment, venir à la salle de concert relevait du parcours du combattant ce soir là ! Puis après une… heu deux… trois ? bières, nous sommes entrés. Là on s’est approché du bar en attendant Dumas. J’ai pu faire la connaissance d’un forumeux (Chloub) et de sa gang d’amis à qui apparemment le concert a bien plu.

Dumas en première partie. Pas mal. On discute et on niaise un peu, ce qui fait qu’on n’apprécie pas forcément à sa juste valeur le show de Dumas (je reviendrai dessus pour sa prestation du lendemain). Entracte puis rapprochement des Cousins vers la scène. Yayé étant facilement identifiable dans une foule (ben oui mon Yayé, on repère vite ta longue chevelure !) j’ai pu me rapprocher vers les premiers rangs. Concert de folie… J’en suis désolé, mais je me rappelle plus la set-list (pis je viens pas au show pour retenir ça, mais pour profiter du spectacle). Énorme concert, des CF en forme, bref… que du bonheur !

Anecdotes en vrac pour ce premier soir :
- Dom très en forme et très blagueur… excellent !
- le clin d’œil de Dom au président (Bruno) dans « le shack à Hector » : [Karl] « et si jamais ton foie décide d’être malade… » [Dom] « comme Bruno des Cousins Fringants ! »
- Reel des aristocrates + En attendant (reel de nos gens) dans le même show… wow ! du bonheur à l’état pur !
- respect de la demande de Yayé : « le shack à Hector » et « Maurice au bistro » ont été jouées
- impro de Karl sur une nouvelle chanson : La poutine… un tube en devenir !
- le t-shirt Cousins de cette tournée est magnifique !
- tout plein d’autres choses dont mon cerveau anéanti après trois soirs de beuverie ne se souvient plus…

L’après concert :
Quelques curieux sont restés, dont les Cousins qui savaient que les CF allaient venir dire un petit bonjour. Beaucoup de disponibilité de la part des CF. Séance de dédicaces puis séance de photos avec les spectateurs présents. Quelques blagues de Dom, quelques jokes de Yayé et c’était fini. Rendez-vous demain les CF !

(suite de la rédaction dimanche pm)
Là les Cousins se sont séparés, Bruno allant dormir chez Yayé et Cédric, Baptiste et moi suivant Caro pour regagner Morlanwelz (je vous laisse prononcer). Vu l’heure avancée et compte tenu du fait que nous n’avions pas soupé, notre charmante hôte (Caro) a fait cuire des pizzas pendant que nous allégions le frigo des nombreuses bières qui s’y trouvaient. Pour ceux qui se disent « Ouai… Nombreuses bières, il exagère », c’est que vous avez jamais vu un frigo belge ! De quoi tenir un mois sans avoir à faire les courses. Merci Caro !

Après je me souviens plus bien… Me semble qu’on a discuté autour de quelques bières et quelques shots de chinchin. Je me suis assoupi sur le canapé puis Caro m’a réveillé pour que je les vois (elle et Baptiste) s’envoyer un dernier godet de chinchin ! Merci de m’en avoir laissé ! Installation du canapé-lit, éteignage des lumières, dodotage…

Vendredi matin midi on a commencé à émerger de notre bonne (mais courte) nuit. Yayé nous avait invité pour le déjeuner, mais ça n’a pas été possible. De leur côté, lui et Bruno sont allés relativement tôt sur Bruxelles ce qui leur a permis de boire une bière avec Karl et Dom. Yayé, dont c’est l’anniversaire prochainement, a fait une demande spéciale : quai de Berthier, chanson qu’il affectionne particulièrement. De notre côté, on s’est fait un bon repas : œufs bacon, baggels… Miam ! Cela arrosé de jus, de café et de… bière ! Ben oui, faut s’y remettre rapidement si on veut être en forme !

Après notre bon repas, les autres Cousins (Rom-T, Sansan, Colluu et Thierry Kiki et sa guitare en bois) sont arrivés à Morlanwelz (alors, cette prononciation ?). Retrouvailles, discussions… comme bien souvent autour d’une bière ou d’un verre de kir. Puis on a attend deux charmantes amis de Caro (oups… j’ai oublié leurs prénoms…). On a finalement décollé de Morlanwelz (je vous laisse chercher encore un peu…) vers 17h direction Bruxelles. Pour ma part, l’alcool commençait à faire un peu d’effet mais j’avais pris de quoi poursuivre sur la route.

L’arrivée à Bruxelles fut un véritable calvaire pour moi… Ma vessie était pleine et il n’y avait pas moyen de trouver une place pour s’arrêter (et criss de rues pavées de Bruxelles !). Finalement, tout le monde est arrivé et on s’est tous retrouvé dans la cafétéria de l’Orangerie (la salle de concert). Là, on a retrouvé d’autres Cousins : Pat Lebeau (Dirk) qui avait fait le déplacement depuis l’Allemagne, Sanibroyeur (bien content de t’avoir rencontré m’sieur !)… On a bu une bière ou deux avant d’entrer dans la salle. Comme la veille, j’ai cherché Yayé et je l’ai rejoint (c’est vraiment pratique un Yayé en concert !). On s’est retrouvé en plein milieu (Yayé, Sani et moi), à deux rangs de la scène (sans fosse)… Beau point de vue !

Première partie : Dumas
En étant quasiment collé à la scène, je n’avais pas d’autres choix que d’écouter et je me suis trouvé quand même bien surpris. C’est vrai que les textes des chansons sont légers et parlent souvent d’amour… Un chanteur à minette on pourrait dire ! Mais pourtant… Seul avec sa gratte et son sampler, le m’sieur Steeve a bien assuré. Excellent contact avec le public, beaucoup d’humour, de nombreux clins d’œil en fonction du lieu du concert… Tout pour que le contact passe bien avec le pbulic belge. Juste une petite précision tout de même : j’ai eu un peu peur au début que les gens soient venus pour Dumas (dont on avait fait la pub à la radio) et non pour les CF… Mais non, ça a été.

Les Cowboys :
Comme la veille : beaucoup d’énergie, d’échanges avec le public… Un peu moins d’impros et de délires que la veille, mais beaucoup, beaucoup de pêche sur scène ! J’avais récupéré la set-list de ce concert, mais je l’ai oublié chez Caro (oups !).

Je ne me rappelle plus de tout, mais je vais mettre des anecdotes en vrac :
- Léopold… Joie, bonheur que d’entendre cette toune en concert ! À la demande du public, le groupe a interprété Léopold… Merveilleuse chorégraphie de moi-même avec Yayé et Sani…
- Sophie : superbe chanson chantée par Marie-Annick. Apparemment on est bien élevé en Europe et on se tait pendant cette chanson, ce qui fait que les CF n’hésitent pas à la jouer… Ce qui ne serait pas le cas partout.
- Quai de Berthier : magnifique cadeau qu’on fait les Cowboys à notre ami Yayé… Chanson dédicacée par Karl, Marie-Annick est venue devant la scène lui souhaiter un joyeux anniversaire et le public a chanté ensuite. Y en a qu’on de la chance !
- T-shirt Cousins : double récompense pour le t-shirt (et donc pour notre chandailler) vendredi soir à Bruxelles. David Jespersen (trombone) portait le chandail Cousins de la tournée et honorait par la même occasion le travail fait par l’asso… Et un québécois m’a demandé si les t-shirts étaient en vente ! Il me disait qu’il ne trouvait pas ces chandails au Québec (normal) et qu’il aimerait bien en avoir un ! Va falloir penser à lancer une ligne de vêtements « Cousins Fringants » !

J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien…

L’après concert :
Un peu d’attente avec M. Dumas qui est finalement allé chercher les CF dans leur loge. Ils sont arrivés tout sourire pour (comme la veille) séance de dédicaces et photos. Pas beaucoup beaucoup de monde à part les Cousins en fait… Mais ça nous a permis de discuter un peu avec les CF et de leur payer une bière ou deux. Le groupe était content d’avoir des échos de leurs prestations et semblait heureux d’échanger avec leur public. Y a pas à dire, ils sont vraiment simples d’approche et n’ont pas la grosse tête. Je me rappelle avoir jasé un peu avec Dom puis avec Ivanhoe Jolicoeur avant qu’il ne se mette à cruiser Caro (au passage, j’ai bien retenu l’invitation pour le 27 décembre Ivanhoe !). Sinon je suis content d’avoir relevé mon défi des deux soirs : faire la bise à la jolie Marie-Annick ! On a continué de jaser jusqu’au départ des CF avec d’autres français ou québécois présents. C’est toujours sympa ces moments d’échange autour d’une bière…

Suite de la soirée :
Départ des Cousins affamés mais toujours fringants vers la Louvière, ville où on pouvait trouver des friteries ouvertes à cette heure de la nuit (il était rendu 1h30 il me semble…). Bouffe d’une mitraillette : demie baguette + fricandelle (c’est dégueu ce truc) + frites + sauce. Ça vaut pas une poutine, mais ça cale bien le ventre quand même ! Retour de toute la troupe de Cousins chez Caro pour une petite séance acoustique de Thierry Kiki et sa guitare accompagné de la chorale des Cousins Fringants. Dégustation de bière (pour changer) et de tarte au Maroilles (miam !). Puis retour pour l’équipage de Cédric (Cédric, Bruno, Baptiste, Thierry (et sa guitare) et moi) chez Yayé pour la nuit. Le reste des Cousins a passé la nuit chez Caro. Discussion et un dernier petit pastis à 6h30 puis dodo vers 7h…

Réveil pas pire le samedi matin. Matinée bien calme (au radar) chez Yayé puis retour sur Laon et Paris à 14h. On a bien cru quelques instants que nous allions connaître une fin atroce dans la campagne belge (pas de carte routière, pas de panneaux indicateurs et presque plus d’essence… l’angoisse à l’état pur !). 5 gars + une guitare dans une clio, c’est le top ! Retour sans encombre chez moi.

Ce que je retiendrai de ce fabuleux WE :
- Les CF sont vraiment abordables et j’adore les voir sur scène. Je ne sais pas si je suis vraiment fan dans le sens où je ne les mets pas sur un piédestal, mais quelle énergie et quel vie sur scène ! J’adore leurs chansons et les voir sur scène est vraiment un plaisir. Continuez !
- Vive la Belgique ! Je reviendrai à Bruxelles, c’est sûr ! La ville semble chouette (de ce que j’ai pu en voir) et la bière y est vraiment bonne… et tellement pas chère comparée à la France !
- À défaut d’avoir une tête, il faut avoir des amis… J’ai oublié plein de trucs chez Caro (oups !).
- En trois soirées d’affilée, j’ai l’impression d’avoir pas mal travaillé mon endurance à la bière…

Si vous avez d’autres détails à faire partager sur ces deux soirs, n’hésitez pas !

Ben… envoyé spatial des Cousins, en direct de chez lui…

Posté par cousinsfringants à 23:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur le 10 tourcoing et le 11 bruxelles par BenQ

  • plus je lis ce post, plus je me fends la pêche. vis bien ton rêve, mon grand. et reviens quand tu veux. j'ai de la bière, pis des pinottes.

    Posté par yayé, mercredi 30 novembre à 12:38 | | Répondre
Nouveau commentaire