jeudi 17 novembre

6 jours plus tard...

par où commencer?

le moment où on a su que les cf venaient? ces moments où la tension s'est mise à monter? merci, je fais de l'hypertension.
l'instant où on clique sur le bouton  "confirmer la réservation" sur fnac.com? quel autre moment?
celui où, le soir enfin venu, je croise dom dans une rue de tourcoing ("ça te ferait plaisir qu'on joue maurice et le shack?" - t'en as d'autres des questions comme ça? -  bigard ajouterait "connard"). le moment où je lui demande "jouez le quai, pour mon anniversaire qui est dans deux semaines" et qu'il me dit "on en répétera un boutte pour demain, promis"? j'ai cru tomber à la renverse. le botanique? si vous saviez ce que j'ai ressenti quand karl a fait l'annonce... c'est tellement indescriptible que je n'essaierai même pas de le décrire. vous tous qui m'avez m'avez serré la main, embrassé, carressé le crâne comme si j'étais barthez avant la finale de la coupe du monde. le regard complice entre karl et moi alors qu'il voulait que je vienne faire "shishtaouk" sur scène et que j'ai fait "non" des yeux (ça, personne ne l'a vu, c'est notre private joke a karl et moi - enfin, plus maintenant) le multiafter chez caro puis chez moi?

faut que je vous explique "le quai". faut que je partage ça à soir. j'ai eu trois amours dans ma vie d'adulte. y  a eu béné, à la fac. comme on est toujours resté en contact, elle est devenue fan des cf. pis y a marie, ma femme à jamais,  la maman de simon, mon flot. elle est fan des cf aussi (elle était à la première à paris, merde!). c'est pas parce qu'on s'aime plus qu'on s'aime pas. pis y a eu ma Princesse. mon superbe, mon fulgurant, mon éblouissant amour. le jour où je l'ai rencontrée, une seconde avant d'ouvrir la portière de la voiture et que je vois cette nana plus brillante que toutes les lumières de noël à lille, c'était "le quai" dans le lecteur de ma minoune. la conjonction des yeux et des oreilles. extase.  c'est pas un souvenir triste que je vous raconte là. c'est, au contraire, un des trois plus beaux moments de ma vie. et chaque fois que j'entends  "le quai", j'ai comme un envahissement de bonheur. donc, entendre "le quai", ça me rend infiniment heureux.  je revois ma Princesse sortir de son cancer (une fiesta pourrave). mais elle, elle est pas devenue fan des cf (elle aime quand même "toune" et "les étoiles", faut pas déconner).  ça doit être la seule chose que j'ai ratée dans son éducation, à cette jeunette (-; .  mais "le quai" ça restera toujours en moi. y aura d'autres nanas, bien entendu et, ne vous en faites pas, je me relève toujours très vite. je suis d'ailleurs déjà debout. mais j'écouterai plus jamais cette chanson en allant à un rencart. pour pas briser une magie éternelle, harrypottérienne. en demandant que les cowboys jouent "le quai", j'avais simplement envie d'être heureux. ça m'a tenu chaud. c'est con, hein?

pour ceux qui voulaient savoir le pourquoi du quai, voilà.

alors merci, plus que je ne saurai jamais l'exprimer, au-delà de tous les mots que je pourrais inventer si j'avais l'once d'un talent pour aligner trois syllabes, merci à marie-annick (ladies first!), karl, dom, jerôme, sunny, ivanhoe et david (tu avais un beau t-shirt, mon grand!), de m'avoir fait revivre la plus belle seconde de ma vie. sans nostalgie, sans douleur. merci d'avoir, quelques instants, fait renaître la joie qui m'a déserté ces temps-ci. et merci aux cousins. tous. dont je confonds allègrement les prénoms. mais on s'en branle. pour la fiesta de jeune que je ne suis presque  plus. tellement eu mal au bide des excès d'alcool que j'ai pas encore allumé une clope depuis dimanche.

merci, merci, merci.

je vous aime

yayé

Posté par cousinsfringants à 01:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur 6 jours plus tard...

    là où tout à commencer...

    Touchant ton message yayé ! et de rajouter que je suis fier d'avoir parti les cousins fringants avec toi, grand (et sans oublier taillefer, chew,...) c'était en novembre 2003 !(deux ans déja!) tu créais notre premier forum chez yahoo parce q'on avait émis l'idée de créer un petit coin à nous, entre fans européens des CF pour pas squater le forum du peuple, on devrait dire des peuples...
    on a harcelé les CF et leur agent pour les faire venir dans les vieux pays et qui aurait cru à cette époque que nous allions vivre (même si nous en révions) le pack tourcoing-bruxelles deux ans après et qui restera un moment inoubliable...et de me dire que si c'est pour vivre des moments aussi forts avec une gang de gens biens ça valait le coup de créer les cousins fringants.
    merci aux CF, aux cousins et à toi yayé.
    bruno

    Posté par brunolecousin, jeudi 17 novembre à 23:55 | | Répondre
  • WaooO, c'est vraiment touchant ton message Yayé et il me donne du courage, surtout en ce moment, vraiment...

    On se bientôt !!

    Rom (qui a eu 2 amours...)

    Posté par Rom, lundi 21 novembre à 17:57 | | Répondre
Nouveau commentaire